+41 32 968 90 90 info@vapsolution.ch

Sauf si vous vivez dans une région du monde où il n'y a qu'une différence minimale entre l’hiver et l’été, il est temps de préparer votre voiture pour l'hiver. Les temps froids arrivés, votre voiture va être bien plus sollicitée qu'en temps normal. Que vous partiez en vacances au ski ou restiez à la maison, voici les 10 points principaux pour assurer votre sécurité et permettre à votre véhicule de passer l'hiver dans les meilleures conditions.

1. Regardez s'il est temps de réviser votre voiture

Le programme d'entretien du constructeur de votre voiture préconise-t-il une révision ? Entre l'utilisation prolongée du chauffage, la conduite sur des routes souvent salées, l’utilisation plus fréquente des freins, l'hiver est une période où l'on en demande plus à notre voiture.

Si une révision n'est pas nécessaire, consultez les points cruciaux à vérifier avant d'affronter l'hiver : l'état de la batterie, l’usure des pneumatiques (sans oublier la roue de secours) et un coup d'oeil sur l'ensemble du système de freinage (plaquettes et disques de freins). Ces trois point sont cruciaux pour votre sécurité.

2. Vérifiez que votre système de chauffage, le dégivreur de vitres et la ventilation fonctionnent correctement.

3. Changez pour des pneus neige

Lorsqu'il va rencontrer de la neige, le conducteur avisé pense en priorité à assurer sa tenue de route sur les sols glissants. Pensez à installer dès les premiers froids des pneus neige afin d'éviter tout désagrément durant la saison (pas d’obligation en Suisse, mais fortement conseillé en conditions hivernales). Ces pneus ont une gomme spéciale qui ne durcit pas avec le froid.

Monter des pneus hiver vous protègent contre toute la panoplie de dangers liés aux temps froids : verglas, brouillards givrants, chaussée détrempée et ... neige, évidemment.

4. Prenez des chaînes à neige

Les chaînes à neige sont un impératif si vous prévoyez d'aller dans des zones où les chutes de neige sont importantes. Prévoyez d'en prendre un set dans votre coffre. Attention : les chaînes peuvent être obligatoires sur certains tronçons de route signalés par un panneau « chaînes obligatoires » (les véhicules 4 x 4 n'en sont pas dispensés). Dès que les conditions de la chaussée ne nécessitent plus l'emploi de chaînes, celles-ci doivent être enlevées pour éviter qu'elles ne s'abîment.

Bon à savoir : les pneus cloutés  sont autorisés du 01/11 au 30/04. Vitesse limitée à 80 km/h. Sticker obligatoire. Interdits sur autoroute, sauf sur A13 entre Thusis et Mesocco (tunnel San Bernhardino) et A2 entre Airolo et Götschen (tunnel Saint-Gothard).

5. Faites le plein de liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement permet d'extraire le surplus de chaleur dégagé par votre moteur. En hiver, celui-ci prend également un rôle double, car il évite à l'eau présente dans celui-ci de geler. Remplir le niveau de liquide de refroidissement (aussi appelé à tort liquide antigel) est donc impératif en hiver.

Votre moteur est beaucoup plus sollicité par temps froids. Un manque de liquide peut entraîner une fuite dans les joints de culasse de votre voiture, qui signerait la fin de celle-ci.

6. Changez le liquide de lave-glace

L'hiver, le pare-brise se salit beaucoup plus rapidement. Avoir une réserve de liquide est donc impératif pour votre sécurité. Optez pour du liquide lave glace anti-gel : en givrant à -30°C contre 0°C pour les liquides classiques, il vous assure de ne pas geler pendant la nuit si vous laissez votre voiture à l'extérieur. Inspectez les essuie-glaces et remplacez-les s'ils sont usés ou endommagés.

7. Prenez une raclette et des gants

Rien ne vaut une raclette et de l'huile de coude pour faire le gros du travail lorsque votre pare-brise est givré. Privilégiez les raclettes avec gant intégré ou prévoyez un gant en surplus, l'épreuve n'en sera que plus confortable. Une fois le gros de la neige enlevée, le chauffage de la voiture fera le reste.

Attention : ne versez pas d'eau chaude sur votre pare-brise pour le dégivrer ! Cette fausse bonne idée créerait un choc thermique et risquerait de le fendre. Si les chutes de neige sont répétées, optez plutôt pour une feuille antigel pour pare-brise ou une bâche de protection de voiture pour l'extérieur.

8. Préparez votre trajet

La conduite durant les mois d'hiver est plus fatigante, du fait des conditions météo dégradées. En cas de départ en vacances, prenez votre temps et faites des pauses d'un quart d'heure toutes les heures durant les longs trajets. Quelques minutes de trajet de plus valent bien de prendre son temps pour faire le voyage sereinement. Avant de partir, informez un membre de la famille, un ami ou un voisin de votre destination et définissez la durée approximative du trajet. Si possible, contactez ces personnes si vous êtes retardé et prévenez-les lorsque vous atteignez votre destination.

Impératif également : se renseigner sur  les conditions de la circulation et sur la météo avant le départ.

9. Adaptez votre conduite à l'hiver

L'hiver est un moment déroutant, car les conditions météo peuvent prendre par surprise l'automobiliste même chevronné. En cas de température inférieure à 3°C, adoptez une conduite adaptée aux conditions : souple, économique, responsable et sereine. Si vous rencontrez des chutes de neige ou des précipitations, doublez vos distances de sécurité : les pluies verglaçantes sont le meilleures amies des carrossiers !

En cas de freinage répétés adoptez le freinage "à pompe", surtout dans les routes de montage où les lacets mettent à l'épreuve vos disques. Utilisez le plus souvent possible le frein moteur en baissant de régime et freinez progressivement et sans enfoncer la pédale, en la relâchant régulièrement pour éviter une surchauffe des disques de freins. Évitez au maximum le freinage brusque, qui provoquera une perte d'adhérence, voire un bloquage des roues.

10. Prenez un kit de sécurité et une couverture

En cas d'accident ou d’immobilisation, les délais d'intervention risquent d'être longs car il y a fort à parier que si vous avez été surpris par le climat, d'autres conducteurs le seront également. Pour éviter qu'une situation pénible ne devienne dangereuse, pensez à emporter dans votre coffre une couverture ou un sac de couchage, une bouteille d'eau, voire quelques snacks. Ils vous seront utiles si votre véhicule est immobilisé.

Côté technique, le kit de sécurité et premiers secours contenant un triangle et une blouse réfléchissante est également impératif : c'est une obligation légale et c'est crucial pour votre sécurité hors du véhicule. Vous pouvez aussi éventuellement prévoir hormis les câbles de démarrage, une petite pelle, un produit de protection des joints de portière, un kit d'ampoules de rechange, une lampe torche...

Tout est prêt ? Il ne vous reste plus qu'à passer un hiver au chaud et en sécurité sur les routes. Si vous partez, nous vous souhaitons de bonnes vacances !

Si ces conseils sur la préparation de votre véhicule pour l'hiver semblent vous rendre la tâche encore plus pénible, VAP a la solution. Allez dans votre Espace clients ou contactez-nous pour nous exposer vos besoins.

Salutations,

Valérie et l’équipe de VAP

Pin It on Pinterest

Share This